19/02/2009

Remue-méninges constitutionnel

imagerie cérébrale.jpgC'est officiel, les 80 constituants commenceront leurs travaux par un grand remue-méninges. Comme les Vaudois. C'est d'ailleurs un ancien constituant vaudois, Jacques Zwahlen qui sera le Monsieur Loyal de la Journée. L'événement aura lieu le "samedi 7 mars dans un coin de la campagne genevoise". Le communiqué de presse ne dit pas si la journée est publique.

Ce brain-storming sera suivi d'une séance plénière le jeudi 26 mars, au cours de laquelle la Constituante devrait notamment désigner les membres des cinq commissions thématiques. C'est en leur sein et à huis-clos qu'auront lieu les débats délicats, lorsqu'il s'agira de décider du droit de vote et d'éligibilité des étrangers au plan cantonal, de l'insertion ou non dans la Constitution de l'interdiction de la chasse et de l'énergie nucléaire, du revenu minimal de citoyenneté, de la transparence fiscale, du statut des communes et de la future gouvernance du Pays de Genève étendu aux bornes de l'agglomération franco-valdo-genevois actuellement en projet.

En ces temps modernes, où Darwin concurrence Dieu dans l'imaginaire collectif, le remue-méninges est à l'organisation sociale ce que le hasard est au monde, un principe créateur. Reste à cerner la nécessité: physique quantique, physique classique et sélection naturelle dans ce monde-ci, Constitution fédérale, frontière cantonale et démocratie directe dans ce monde là.

Mais au fait kesako remue-méninges?

Lire la suite